• 📝Note

    Notre forum se distingue de la concurence autant par son accueil courtois que par son riche contenu qu'il présente.
    Si vous avez l'intention de vous inscrire et de rejoindre notre communauté, sachez que le contenu du forum sera invisible pour les membres non présentés (0 posteur) ou non encore approuvés !
    De plus, si votre objectif est de ne pas vous présenter, sachez que votre compte sera supprimé dans les 48 heures suivantes votre inscription afin d'éviter d'encombrer inutilement notre base de données.

    ⚠️Avertissement
    L'utilisation d'un VPN ou d'un Proxy est prohibé lors de votre inscription.
    Le but est de protéger notre communauté d'individus malveillants ou indésirables.
    Toute inscription derrière un Proxy ou VPN sera rejetée en tant que SPAM !

Le BSOD sous Linux

Marcel_By_MTR

Membre honoraire
Membre VIP
Membre
Le BSOD (écran Bleu de la mort ) est un outil de diagnostic, un écran d'information que les techniciens peuvent utiliser pour commencer à identifier le problème à l'origine de la panne.
Microsoft a introduit le BSOD avec Windows NT 3.1 en 1993, et il est devenu depuis l'un des aspects les plus redoutés du système d'exploitation en raison de la difficulté pour les utilisateurs non avertis de trouver des informations utiles sur les erreurs. En 2016, la firme de Redmond a ajouté des codes QR aux BSOD à partir de Windows 10.
Cependant, les codes menaient initialement à des pages d'aide génériques ne contenant aucune information sur l'erreur spécifique incriminée. (source: developpez.com)

La version 255 de systemd, le gestionnaire de services utilisé par Linux.
Le premier processus lancé au démarrage de l’ordinateur intègre un nouveau service systemd-bsod qui peut générer un message d’erreur plein écran
sur les distributions Linux les plus populaires (Debian, Arch, Fedora, Ubuntu…).

Cette nouvelle version apporte également de nombreux changement au niveau du TPM

La clé racine de stockage TPM2 sera maintenant configurée, si elle n'est pas déjà présente,
par un nouveau service de démarrage anticipé systemd-tpm2-setup.service.
La SRK sera stockée au format PEM et au format TPM2_PUBLIC (ce dernier est utile pour systemd-cryptenroll --tpm2-device-key=).
Un nouveau paramètre "srk" a été ajouté à systemd-analyze pour permettre de l'extraire à la demande s'il est déjà configuré.

Les mesures de TPM sont maintenant écrites dans un journal d'événements à l'adresse suivante
/run/log/systemd/tpm2-measure.log, en utilisant un dérivé du format TCG Canonical Event Log.
Auparavant, nous ne les écrivions que dans le fichier journal


Ce nouveau service sera t-il implémenté dans les futures versions de Linux en 2024 ?
Pour le meilleur ou pour le pire ?
Seul l'avenir nous le dire.
 

Un don pour TE

Campagne 2024

Aidez-nous à financer l'hébergement
Objectif
325.00 €
Reçu
105.00 €
Cette collecte de dons se termine dans

Statistiques du forum

Discussions
11 727
Messages
21 296
Membres
420
Dernier inscrit
boboboph

Visiteurs en ligne

Membres
0
Invités
35
Total
35
General chit-chat
Aides Utilisateurs
  • Personne ne discute en ce moment.
      Marcel_By_MTR Marcel_By_MTR: @demain
      Retour
      Haut Bas